Capture d’écran 2018-03-14 à 12.10.22

11 portraits de femmes du parlement européen

mer 14/03/2018

11 PORTRAITS DE FEMMES
DU PARLEMENT EUROPÉEN

Jusqu’au 31 mars 2018

Exposition visible au Club de la presse Strasbourg Europe


Avec la complicité de ©Patrick Hertzog* de l’AFP Bureau de Strasbourg, le Club de la presse a choisi de présenter 11 portraits de femmes du Parlement européen
(*exceptés photos de K. Kuneva, J. Ponté, C. Kyenge et E. O’Reilly, documents remis).

Le Club de la presse s’associe au projet 2018 des partenaires culturels européens : consulats généraux d’Autriche, d’Espagne, de Russie et de Suisse, l’Institut Culturel Italien, le Goethe Institut, l’école de Langue Espagnole, l’Amicale du Conseil de l’Europe, Ville de Strasbourg, Lieu d’Europe, BNU, Odyssée et Forum culturel autrichien.

Le thème retenu cette année « Où sont les femmes ? 1918-2018 – Un siècle d’émancipation féminine » est décliné à travers plusieurs événements (rencontres, expositions, film et chansons).

 

-

Rachida DATI
Députée européenne

Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de sa campagne présidentielle de 2007, elle est ensuite nommée ministre de la Justice dans le gouvernement Fillon, et devient la première personnalité politique née de parents immigrés maghrébins à exercer une fonction régalienne dans un gouvernement français. Elle est élue maire du 7ème arrondissement de Paris en 2008, puis députée européenne en 2009, elle est réélue à ces deux fonctions en 2014. Le 2 novembre 2011, dans un article intitulé « Le fantôme du Parlement européen », Le Canard Enchaîné révélait une note sur  sa présence lors des sessions plénières.

  • 1965 : Naissance à Saint-Rémy, en Bourgogne
  • 2001 : Substitut du procureur de la République
  • 2004 : Conseillère au cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie
  • 2007-2009 : Garde des Sceaux
  • 2008 puis 2014 : Elue maire Paris 7
  • 2009 puis 2014 : Elue au PE

-

Nicole FONTAINE
Présidente du Parlement européen 1999 – 2002

Femme politique française, Nicole Fontaine a exercé, entre 1984 et 2009, cinq mandats de députée européenne au Parlement européen, siégeant au sein du groupe démocrate-chrétien (PPE) et a été élue Présidente du Parlement en 2002. Elle a publié plusieurs ouvrages destinés à mieux faire connaître l’Union européenne au grand public, dont un publié en juin 1994 sous le titre : Les députés européens : Qui sont-ils ? Que font-ils ?

Aujourd’hui, Nicole Fontaine a fondé un cabinet d’avocats spécialiste de l’Union européenne au service des entreprises, et continue à commenter l’actualité européenne dans les médias.

  • 1942 : Naissance en Normandie
  • 1969 : Doctorat d’Etat en droit public et devient avocate
  • 1984 : Elue au PE (1984 – 2009)
  • 1999 – 2002 : Elue 24e Présidente du Parlement européen
  • 2002 : Euro, monnaie unique
  • 2002 : Nommée Ministre déléguée à l’Industrie sous Jacques Chirac

 

-

Mariya GABRIEL
Commissaire européenne à l’économie et à la société numériques

Née en Bulgarie, Mariya Gabriel suit un cursus bilingue et poursuit ses études à l’IEP de Bordeaux. Depuis 2009, elle siège au Parlement européen en tant qu’eurodéputée au sein du groupe PPE. Elle se distingue par son travail – elle a rédigé 22 rapports depuis son entrée au Parlement, ce qui lui vaut la 4ème position du classement du Parlement – et par son implication dans la cause des femmes. En 2012, elle a été successivement élue coordinatrice PPE au sein de la Commission des droits de la femme et de l’égalité des genres, puis Vice Présidente du PPE Femmes. En 2013, elle a reçu le prix du Député européen de l’année dans la catégorie égalité des genres. Elle fait également partie de plusieurs commissions parlementaires. Depuis 2017, elle est la Commissaire européenne chargée de l’économie et de la société numériques et se distingue par son statut de plus jeune commissaire jamais nommée. Son rôle : jeter les bases de l’avenir numérique de l’Europe (services numériques transfrontaliers, législation sur les droits d’auteur et chasse aux fake news).

  • 1979 : Naissance en Bulgarie
  • 2009 : Elue députée européenne
  • 2014 : Réélue députée européenne
  • 2017 : Nommée Commissaire à l’économie et à la société numérique

 

-

Kostadinka KUNEVA
Députée européenne

Ethnologue de formation, Kostadinka Kuneva quitte la Bulgarie pour faire soigner son fils en Grèce. Elle obtient un poste de femme de ménage chez Oikomet un sous-traitant du métro d’Athènes, qui emploie de nombreuses femmes étrangères. Rapidement, Kostadinka Kuneva s’érige en défenseuse de ses collègues et ne cesse de dénoncer les conditions de travail qui ne respecte pas les droits fondamentaux des salariés : travail de nuit sous-payé, surmenage, travail au noir, retard de salaires, etc. Elle devient secrétaire générale du syndicat de personnel d’entretien et apprend à lire le grec pour pouvoir s’informer sur le droit du travail en Grèce.

Son engagement syndicaliste inquiétant sa direction, elle est menacée à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’un soir où un individu l’attaque au jet d’acide, la défigurant et lui faisant perdre la vue.

Kostadinka Kuneva pousuit son combat syndical qui la conduit à devenir députée européenne du parti de gauche radicale Syriza en 2014, en charge de dossiers dans le domaine social.

  • 1964 : Naissance en Bulgarie
  • 2001 : Immigre en Grèce
  • 2008 : Attaquée à l’acide
  • 2014 – 2019 : Election au PE

-

 

Cécile KYENGE
Députée européenne

Cécile Kyenge est née en République démocratique du Congo. Arrivée en Italie en 1983 avec une bourse d’études, elle se spécialise en ophtalmologie et se consacre à la médecine de l’immigration. Élue Conseillère régionale en 2004 à Modène, elle se voit confier le dossier des politiques migratoires.

En 2013, elle est élue à la Chambre des Députés italienne et est nommée Ministre pour l’Intégration (première femme d’origine africaine nommée à ce poste en Italie). Dès sa prise de fonction elle est la cible d’agressions verbales et menaces de mort d’une violence inouïe et doit être mise sous escorte.
En mai 2014, elle est élue au Parlement Européen. Elle est vice-présidente de l’Assemblée parlementaire paritaire Acp-Ue et membre de la Délégation pour les relations avec le Parlement PanAfricain pour la coopération entre l’Europe et les pays du Sud de la planète. Elle a publié un livre : « Ho sognato una strada » (éd. Piemme, 2014) non traduit.

  •  1964 : Naissance en RDCongo
  • 1983 : Arrivée en Italie
  • 2004 : Elue conseillère municipale
  • 2013 : Elue à la Chambre des députée
  • 2014 : Élection au PE

 

-

Emily O’REILLY
Médiatrice européenne

Ancienne journaliste politique, Emily O’Reilly devient la première femme médiatrice de la République d’Irlande de 2003 à 2007 (l’équivalent du défenseur des droits en France). Elle est nommée au poste de Médiateur européen en 2013. Réélue pour un second mandat en 2014, la médiatrice européenne a pour rôle d’enquêter sur des cas de mauvaise administration au sein des institutions et des organes de l’Union européenne, et de traiter les plaintes des citoyens qui s’estiment lésés par l’administration européenne.

Récompensée à plusieurs reprises pour son travail de journalistique (prix du « Journaliste de l’année 1986 » et prix de « la femme journaliste de l’année 1994 ») et de médiatrice (prix Schwarzkopf Europa), Emily O’Reilly a su devenir l’une des « 20 Power Ladies de Bruxelles », selon un classement du site Politico.

  • 1957 : Naissance en Irlande
  • 2003 : Est nommée médiatrice de la République d’Irlande
  • 2007 : Commissaire à l’information environnementale
  • 2013 et 2014 – 2019 : Elue Médiatrice européenne
  • 2017 : Reçoit le prix Schwarzkopf Europa

-

Jeanne PONTÉ
Assistante parlementaire 

Jeanne Ponté est l’assistante parlementaire du député européen PS Edouard Martin notamment membre de la commission des droits de la femme au Parlement européen.

À la suite du scandale Weinstein et au début des balbutiements du mouvement #MeToo en Europe, elle a décidé de révéler à la presse les cas de harcèlement sexuel dont elle et ses collègues ont été victimes au Parlement européen.

Depuis 2014, afin de ne pas s’habituer, de ne pas accepter que la politique ait ce visage mais aussi afin de créer des solidarités, elle consigne dans un carnet qui la suit partout tous les commentaires sexistes, invitations graveleuses, gestes déplacés, et finalement tout acte de harcèlement… avec les noms de leurs auteurs.

Pour la jeune femmel’immunité des parlementaires ne doit pas rimer avec impunité.

  •  1990 : Naissance à Nancy
  • 2014 : Prix de la meilleure plaidoirie et prix de l’éloquence Concours européen des Droits de l’Homme René Cassin 
  • 2014 : Assistante parlementaire d’Edouard Martin 

 

-

Licia RONZULLI
Députée européenne

Ancienne infirmière et directrice d’hôpital à Milan et au Bangladesh, Licia Ronzulli a rejoint le parti politique italien Le Peuple de la liberté, et obtenu un siège de députée au Parlement européen en 2009. Au cours de son mandat, elle a milité pour le droit des femmes à concilier vie privée et professionnelle en venant au Parlement accompagnée de sa fille. Cette dernière, prénommée Vittoria, est entrée pour la première fois dans l’hémicycle âgée seulement de 44 jours, installée dans les bras de sa mère dans une écharpe de portage. Affirmant que les femmes ne devraient pas avoir à choisir entre travailler et avoir des enfants, Licia Ronzulli a amené sa fille à plusieurs reprises à Strasbourg entre 2010 et 2013.

  • 1975 : Naissance à Milan
  • 2003 : Cheffe de dpt à l’hôpital IRCCS Galeazzi à Milan
  • 2009-2014 : Elue députée au PE
  • 2010 : Emmène Vittoria au PE
  • 2013 : Dernière apparition de Vittoria dans l’hémicycle

 

-

Catherine TRAUTMANN
Députée européenne

Conseillère municipale de la Ville de Strasbourg en 1983, elle est élue maire en 1989 et devient la première femme à la tête d’une ville de plus de 100 000 habitants. Engagée au Parti socialiste depuis 1987, Catherine Trautmann est à plusieurs reprises membre du gouvernement : Secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées et des handicapés dans le gouvernement Rocard et Ministre de la Culture et de la Communication dans le gouvernement de Lionel Jospin. Catherine Trautmann a exercé trois mandats de députée européenne entre 1989 et 2014. Depuis 2012, elle est vice-présidente du Conseil d’administration du Mouvement européenne-France et a été récemment nommée à la présidence d’Eurimages, fonds de soutien européen à la production cinématographique.

  • 1951 : Naissance à Strasbourg
  • 1983 : Elue conseillère municipale de la ville de Strasbourg
  • 1988 : Secrétaire d’Etat aux personnes âgées et aux handicapés
  • 1989-1997 : Elue une première fois députée européenne
  • 1989-1997 / 2000-2001 : Maire de Strasbourg
  • 1997-2000 : Ministre de la Culture et de la Communication
  • 2004-2014 : Deux mandats de députée européenne
  • 2017 : Election à la présidence d’Eurimages

-

Simone VEIL
Première présidente du Parlement européen 1979

Née à Nice en 1927, elle est déportée à Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale à l’âge de 16 ans. Rescapée avec ses deux sœurs, elle étudie le droit et la science politique avant d’entrer dans la magistrature comme haut fonctionnaire. Nommée Ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, elle a la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours à l’IVG. Son parcours politique continue au Parlement européen où elle est élue Présidente de 1979 à 1982. Elle sera par la suite à nouveau Ministre dans le gouvernement d’Edouard Balladur. Elle a également été Présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

  • 1927 : Naissance à Nice
  • 1944 : Déportée à Auschwitz-Birkenau
  • 1974 : Nommée Ministre de la Santé
  • 1975 : Adoption de la loi Veil, relative à l’interruption volontaire de grossesse
  • 1979-1982 : Elue première Présidente du PE
  • 1993-1995 : Nommée Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville gouvernement Balladur
  • 2008 : Elue à l’Académie française
  • 2017 : Décès à Paris
  • 2018 : Entrée au Panthéon

-

Margrethe VESTAGER
Commissaire européenne à la Concurrence
Femme politique membre du Parti social-libéral danois, Margrethe Vestager est devenue ministre de l’Education du Danemark à l’âge de 29 ans (1998) puis Ministre de l’Intérieur et de l’Economie de 2011 à 2014. Sa carrière politique devient européenne en 2014 lorsqu’elle est nommée commissaire européenne à la Concurrence. Elle s’engage alors dans un véritable combat contre l’évasion fiscale, les cartels et les abus de position dominante des géants américains de l’Internet. En 2016, elle impose à Apple le remboursement à l’Irlande de 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux illégaux, puis un an après, elle inflige à Google une amende de 2,42 milliards d’euros pour avoir profité de sa position dominante comme moteur de recherche pour donner un avantage illégal à son propre outil de comparaison de prix Google Shopping, faussant ainsi la concurrence. Considérée par la presse étrangère comme la femme la plus influente de la Commission européenne, elle a été élue femme de l’année par le Financial Times.

  • 1968 : Naissance au Danemark
  • 1993 : Diplômée de l’université de Copenhague
  • 1998 : Nommée Ministre de l’Education
  • 2011 : Nommée Ministre de l’Intérieur et de l’Economie
  • 2014 – 2019 : Nommée Commissaire européenne à la Concurrence
  • 2016 : Elue Femme de l’année – Financial Times

 

 

 

a b