Exposition-photo "Amour" de Doisneau

« Amour » de Doisneau

mar 06/02/2018

L’exposition-photo « Amour » de Doisneau

Particulièrement connu pour ses photographies de Paris et ses amoureux, Robert Doisneau a su capter les moments de tendresse en public dans le Paris d’après-guerre. Son œuvre fera ainsi l’objet d’un des temps forts de Strasbourg mon amour : 21 photographies de Doisneau ont été sélectionnées, dont la très célèbre photo Le Baiser de l’hôtel de ville, et seront exceptionnellement exposées en accès libre sur la terrasse du Palais Rohan à Strasbourg, du 9 au 18 février 2018.

Rendez-vous dès le vendredi 9 février à 12h pour le vernissage de cette exposition exceptionnelle « Amour » de Doisneau !

 

Qui est Robert Doisneau, le grand photographe de l’amour ?

Né en 1912 à Gentilly, Robert Doisneau est un des photographes français les plus célèbres de l’après-guerre.

D’abord photographe industriel aux usines Renault à Billancourt, il devient par la suite photographe illustrateur indépendant en 1939. Après la guerre, il se met à travailler pour l’agence de photographie Rapho et reçoit de nombreuses commandes. Doisneau a ainsi produit, pendant cette période, une multitude de reportages sur des sujets très divers : l’actualité parisienne, le Paris populaire, des sujets pour la province… Il voyage autour du globe et réalise également des reportages à New-York, à Hollywood, à Palm Springs, à Montréal et en URSS.

Ses nombreuses photographies en noir et blanc des rues de Paris ont fait sa renommée, tant en France qu’à l’international. La particularité de son œuvre réside dans la capacité de Doisneau à saisir des moments de vie des habitants de la capitale (artisans, clochards, gamins des rues, bateleurs…) et à en faire de véritables portraits du petit peuple à Paris.

Perçu comme l’un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste, Robert Doisneau a été récompensé pour son travail à plusieurs reprises : Prix Kodak en 1947, Prix Niépce en 1956, Grand Prix national de la photographie en 1983, Prix Balzac en 1986.

 

Que reste-t-il de Robert Doisneau aujourd’hui ?

Un Atelier à son nom, créé par par Annette Doisneau et Francine Deroudille, les deux filles du photographe, afin d’assurer la conservation et la représentation de son œuvre. C’est à Montrouge, dans l’appartement où il avait lui-même travaillé pendant plus de 50 ans, que l’Atelier Robert Doisneau a installé ses locaux. 450 000 photographies y sont archivées, numérotées et classées, permettant ainsi de simplifier les recherches et de poursuivre la création d’expositions et d’ouvrages d’édition.

Si l’Atelier Robert Doisneau n’est pas ouvert au public, il vous est toutefois possible d’explorer ses archives directement depuis son site Web : 51 portfolios, chacun avec un thème bien précis, sont actuellement disponibles.

a b