11411752_1459743517678912_5350810940651237677_o

Les 48H européennes de la pige

jeu 09/07/2015

Pour leur cinquième édition, les 48H de la pige 2015 ont réunis des journalistes et intervenants de toute l’Europe pour s’ouvrir aux autres savoir-faire, méthodologies et talents qui contribuent à la production de l’information. Profession Pigiste a donc accueilli ce jeudi 2 et vendredi 3 juillet 170 participants au CUEJ de Strasbourg. Des pigistes venus des quatre coins du monde se sont réunis pour anticiper les évolutions de la presse et échanger leurs expériences sur le terrain.

Jeudi 2 juillet

Après s’être inscrits aux différents ateliers proposés sur les deux jours autour d’un délicieux petit-déjeuner sous les verrières du CUEJ, les participants ont démarré cette journée par les ateliers « Flash » durant lesquels des intervenants ont partagé brièvement leur savoir-faire et leurs conseils.

L’après – midi s’est déroulée en workshop sur la thématique générale de « comment créer un média en 2 heures ? ». Divisés en quatre groupes (long format, webdocumentaire, datajournalisme et reportage), les pigistes se sont confrontés les uns aux autres en « pitchant » leur projet. La journée s’est alors terminée par l’élection de la meilleure ébauche de projet.

Vendredi 3 juillet 

La journée a démarré sur un temps fort : les tables-rondes. Laissant place aux débats et au questionnement de chacun, ces dernières ont permis la réunion de journalistes pigistes de nationalités diverses, présents physiquement ou par webcam ! Les thématiques abordées ont tourné autour des réalités financières et statutaires en Europe tout comme de la méthodologie, du financement et des contraintes d’enquêter à l’étranger.

Après une petite pause café, et toujours dans une ambiance très studieuse, les intervenants ont réuni tous les participants autour de sept ateliers approfondis (savoir se vendre, travailler sur du long format, le reportage en BD, etc)

Après la pause déjeuner, les pigistes se sont réunis autour de la table ronde « Quelle information pour quelle démocratie ? », le principal sujet de la discussion étant les conflits d’intérêt qui lacèrent l’univers médiatique dans certains pays de l’Europe de l’Est.

 

On y était !

L’atelier «  Webdocumentaire », présenté par Hanna GIEFFERS, journaliste free-lance.

 Avec qui réaliser son projet ? « Seul oui, mais pour une première expérience il faut le faire en équipe. Vous avez besoin de personnes spécialisées, bilingues ou trilingues, et fortes d’expérience. »

 Comment trouver ses partenaires ? « Dans les espaces de co-working ou les workshop. Sur le site « Hostwriter » vous pouvez être hébergé et travailler avec d’autres journalistes à l’internationale.

Comment financer son projet ? «  Majoritairement par le CNC et et la bourse Lagardère. »

Quels programmes utiliser ? « Shortland social et immersive pour les débutants (niveau simple et pas de codages) et WordPress et Linius pour les connaisseurs »

Pour plus d’informations :

Google docs : https://docs.google.com/document/d/1C8N2TafMWPIuslVBH4KIuqinKoFEqVsdaeDloQ-dRiA/edit?pli=1

 Site d’hébergement : http://www.hostwriter.com

a b