A la faveur du retour à Strasbourg des députés européens, le Club de la presse a adressé un courrier au président Sassoli.

 

 

Monsieur le Président,

 

Le détournement de l’avion Ryanair, qui a eu pour objectif l’arrestation du journaliste biélorusse Raman Pratassevitch, est d’une gravité sans précédent.

L’intention du président Alexandre Loukachenko de terroriser la communauté journalistique ne fait aucun doute, le sort tragique réservé à Raman le confirme. Depuis la réélection contestée de Loukachenko, le Bélarus est le théâtre d’une répression inédite des journalistes. Reporters sans Frontières et l’Association des journalistes biélorusses ont comptabilisé plus de 420 arrestations depuis le 9 août 2020*.

L’Union européenne doit agir sans hésitation pour que ce crime ne reste pas impuni.

Nous saluons votre décision d’opposer une réponse « forte et immédiate » au régime du président Loukachenko et soutenons sans réserve la résolution appelant à la libération immédiate de Raman et de sa compagne Sofia, qui sera soumise au vote – que nous espérons unanime – des eurodéputés le 8 juin prochain à Strasbourg.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de notre parfaite considération.

 

*Communiqué de presse RSF du 28 mai 2021

 

© Courrier international

X