Le collectif Forbidden Stories a coordonné la révélation, par 17 médias, de l’utilisation abusive du logiciel espion Pegasus par une dizaine de gouvernements dans le monde. La plateforme, qui rassemble des journalistes d’investigation du monde entier, n’en est pas à sa première enquête retentissante.

Forbidden Stories est un projet à but non-lucratif fondé par Freedom Voices Network. C’est un réseau de journalistes dont la mission est de poursuivre et publier le travail d’autres journalistes qui sont menacés, emprisonnés ou ont été assassinés.

 

Leur but est de faire vivre leur travail et s’assurer qu’un maximum de personnes aient accès à une information non-censurée sur des sujets aussi importants que l’environnement, la santé, les droits humains ou la corruption.

En protégeant et en continuant le travail de journalistes qui ne peuvent plus enquêter, ils souhaitent envoyer un message fort aux ennemis de la liberté de l’information : “même si vous parvenez à arrêter un messager, vous n’arriverez pas à arrêter le message.”

En mars 2018, Forbidden Stories a reçu le Grand Prix du journalisme de l’année aux Assises du journalisme.

forbiddenstories.org

Laurent Richard est journaliste à Premières Lignes et fondateur de Forbidden Stories.
Il parle de la création de ce site destiné à recueillir les informations des journalistes menacés à travers le monde :

[EN PLATEAU] Laurent Richard, journaliste et fondateur de Forbidden Stories

“Si un journaliste se sent menacé, il peut envoyer ses informations à Forbidden stories, nous les sécuriserons”

X