Premier rendez-vous de notre série dédiée aux sociétés de production, nous vous emmenons chez Seppia.*

Seppia est née en 2002, de la scission de Carmin films en deux entités : Alsatic TV (devenue Alsace 20) et Seppia.

La société de production fêtera donc ses 20 ans en 2022 !

 

 

Aujourd’hui Seppia produit entre 8 et 10 documentaires par an. Son catalogue compte une centaine d’heures de programmes, soit environ 130 films. Son ADN revendiqué est le docu de société et ouvert sur le monde. Seppia travaille essentiellement avec France 3 et ARTE. Ses documentaires sont régulièrement montrés et sélectionnés dans les festivals. « Ecologie : La méthode Rivasi » qui met en lumière le défi politique et sociétal des combats écologiques actuels, réalisé en 2020 pour France 3 Auvergne, est actuellement beaucoup demandé.

Seppia a choisi de développer la dimension européenne de ses productions pour en favoriser l’exploitation. Une démarche volontariste pour les co-productions, l’adaptation des formats, les post-productions multilingues…

La société de production réalise aussi plusieurs programmes pour France 3 en région, dont les magazines hebdomadaires ÇA ROULE EN CUISINE et LA TÊTE À L’ENDROIT.

Dès sa création Seppia a développé d’autres activités pour les prestations de doublage, sous-titrage et post-production vidéo. Elle dispose de plusieurs studios aménagés et équipés, pour ses réalisations ou en location.

Si elles ne sont pas encore ancrées dans les usages, les nouvelles formes de narration offrent de réjouissantes et innovantes pistes de développement et Seppia a réalisé plusieurs expériences en réalité virtuelle, comme une expérience autour de l’inclusion des personnes en situation de Handicap dans les entreprises et développe actuellement des projets sur Joséphine Baker, et sur le monde du Vodou.

Pascaline Geoffroy, Cédric Bonin et Maxime Owyszer sont les 3 co-gérants de la société, ils travaillent avec une équipe de 11 collaborateurs, et près de 200 intermittents (réalisateurs, comédiens, cadreurs, etc.). La maison mère est à Strasbourg mais elle dispose d’une filiale en Bourgogne. Chaque année entre 50 000 à 70 000 € sont investis dans le matériel. Et leur CA annuel moyen est de 2,6 Mo d’euros

Ne loupez pas les prochains documentaires de Seppia (florilège) : « Nucléaire : une solution pour la planète- L’après Fessenheim » (ARTE), « Game of Truth » – enquête sur les services secrets durant le conflit avec L’IRA (RTBF & Histoire), « Un beau Geste », ou la renaissance de Forges en Haute-Marne (ARTE), « 24 heures au 15 » (France 3 Bourgogne), « Irak, la beauté invisible » sur le père de la photo irakienne (ARTE), ou encore « L’espoir des forêts ». « Ça roule en cuisine » les samedis sur France 3 Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Hauts-de-France et « la Tête à l’endroit » les dimanches sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

*Suivront : Via Storia, Sleak, Boulevard des productions et Hirmance

 

Pour plus d’informations : https://seppia.eu/fr/

X